10 pièges du marketing sur les réseaux sociaux et comment les éviter

Les pièges du marketing sur les réseaux sociaux et comment les éviter

Quelle que soit la densité du marché, chaque spécialiste du marketing espère faire connaître sa marque au plus grand nombre possible de globes. Pas étonnant que beaucoup aiment tirer parti de la puissance des médias sociaux. Pour tenter de se démarquer dans ces réseaux, il n’est pas rare que les marketeurs commettent des erreurs.

Les utilisateurs de médias sociaux peuvent être impitoyables ; continuez à faire la même erreur et vous verrez vos suivants diminuer de jour en jour. Voici 10 erreurs de marketing sur les réseaux sociaux que tout spécialiste du marketing devrait éviter.

Piège 1 : Créez un compte sur les réseaux sociaux parce que tout le monde le fait

Si vous ne savez pas quels avantages les médias sociaux peuvent apporter à votre entreprise et que vous n’avez pas de stratégie claire sur la façon d’utiliser un compte de médias sociaux, vous risquez d’en faire un mauvais usage et de provoquer par inadvertance un désastre marketing (ce qui peut arriver) . viral si vous êtes malchanceux).

Ne pas avoir de compte sur les réseaux sociaux dans le monde d’aujourd’hui est mauvais, mais avoir un compte et l’utiliser à mauvais escient est souvent pire – donc avant de créer un compte, prenez le temps de préparer une stratégie (et un budget) et de comprendre les réseaux sociaux.

Piège 2 : Accédez aux médias sociaux sans apprendre le réseautage.

Les utilisateurs qui publient sur les réseaux sociaux doivent également savoir comment ils se comportent. Surtout lorsque vous publiez au nom d’une marque – voulez-vous gagner de nouveaux clients et ne pas les effrayer ?

Assurez-vous de lire tous vos messages avant de cliquer sur le bouton « Publier », ne dérangez pas les utilisateurs pour acheter votre produit ou service et ne les « forcez » pas à aimer et à vous informer.

Piège 3 : Accédez à tous les sites de réseautage social

 » Si j’étais partout, je pourrais trouver plus de clients et plus de ventes !  » pensent de nombreuses entreprises.

Malheureusement ça ne fonctionne pas. Au lieu d’avoir dix comptes de médias sociaux faibles et sous-utilisés, il est préférable d’avoir un ou deux comptes régulièrement mis à jour.

Piège 4 : Plus il y a de messages, mieux c’est !

L’objectif principal de votre présence sur les médias sociaux devrait être d’accroître la reconnaissance de l’entreprise, de renforcer la confiance dans votre entreprise et de travailler avec vos clients.

Si votre contenu est utile à vos abonnés, ils le montreront à leurs amis qui peuvent partager le contenu avec leurs amis et ainsi de suite – cela devrait être votre objectif principal.

Pour construire votre réseau de médias sociaux, vous devez penser aux besoins de vos clients et préparer un contenu adapté à eux – un contenu de qualité gagne en quantité à chaque fois.

Piège 5 : Ne pas gérer les retours clients ?

Investir du temps dans la reconnaissance de l’entreprise et le développement du réseau est essentiel.

Si un client publie un commentaire sur votre profil, il souhaite entamer une conversation avec vous. Et pourtant, 9 commentaires sur 10 sur les réseaux sociaux publiés sur les comptes d’entreprise sont ignorés.

Ignorer les commentaires des clients (en particulier les commentaires négatifs) vous montre comme une entreprise indifférente et malhonnête – si vous vous souciez vraiment de vos clients, vous répondrez à leurs commentaires.

Piège 6 : Supprimer les commentaires négatifs

Une solution consiste à répondre aux commentaires négatifs, à s’excuser pour les problèmes, à résoudre les problèmes dès que possible et à offrir à vos clients un petit cadeau pour les rendre plus heureux.

La deuxième option qui est encore assez souvent utilisée même par les grandes entreprises est de supprimer tous les commentaires négatifs et de prétendre que le problème n’existe pas.

Pour montrer que votre entreprise est crédible, vous devez montrer à vos clients que vous êtes prêt à faire face aux critiques et à apprendre de vos erreurs.

Piège 7 : Publier quand il n’y a rien de mieux à faire

Certaines entreprises en font trop et agacent leurs clients avec beaucoup de publications, mais de nombreuses entreprises ont le problème exactement inverse : le manque de publications. Ils n’ont pas le temps de publier régulièrement, ils ne publient donc que lorsqu’ils « l’aiment ».

La clé est d’être cohérent et d’avoir un calendrier de publication.

Mais cela dépend principalement de votre public – vous voulez publier suffisamment pour garder votre public engagé et à jour sans être ennuyé par plusieurs messages par jour.

Piège 8 : « N’oubliez pas de vous abonner et de partager ma publication avec vos amis !

Vous voulez que vos abonnés aiment et partagent votre contenu – c’est votre objectif principal.

Mais demander à vos abonnés d’aimer et de partager chacun de vos messages ou de retweeter votre message à chaque fois aura l’effet inverse : les utilisateurs vous considéreront comme non professionnel.

Si vous continuez à créer un contenu génial et utile, les utilisateurs partageront et aimeront votre publication parce qu’ils aiment ce que vous faites – si vous continuez à vous plaindre des balises et des notifications « J’aime », ils supprimeront la piste.

Piège 9 : J’obtiendrai encore plus de clients si je publie des liens vers mon profil sur des sites Web plus populaires !

Publier des liens de profil vers un site Web populaire ne vous fera pas seulement perdre de la crédibilité et ruiner vos chances d’avoir de nouveaux abonnés, votre compte peut être supprimé pour cause de spam.

Rédiger des articles pour des sites Web plus populaires vous aidera à prouver que vous êtes un expert dans votre domaine, à renforcer votre crédibilité et à gagner plus d’abonnés (s’ils aimaient la publication de votre visiteur, ils suivraient certainement votre compte) !

Piège 10 : Je vais simplement laisser le soin de mes comptes de médias sociaux à l’automatisation.

Mais pour certaines entreprises, cela ne suffit pas – elles essaient donc d’automatiser l’envoi de messages privés, les réponses aux commentaires, les tweets dans une conversation Twitter ou le service client.

Même s’il semble qu’automatiser vos conversations vous fait gagner beaucoup de temps, à la longue, cela nuira à votre réputation. Vos fans veulent voir qu’il y a un humain derrière le profil de l’entreprise et non un robot.

Surtout s’ils ont un problème ou une plainte – la dernière chose qu’ils veulent obtenir lorsqu’ils vous appellent pour un problème est une réponse automatique. Cela leur fait penser que vous ne vous en souciez pas.