Votre guide complet sur la conception de sites Web responsive

Votre guide complet sur la conception de sites Web responsive

Peu importe d’où ils viennent ou quel appareil ils utilisent, les entreprises modernes veulent fidéliser les visiteurs de leur site Web grâce à une diffusion de contenu de plus en plus flexible et personnalisée. Cela nous amène à ce qui est devenu un incontournable de la conception Web moderne au cours des dix dernières années : la conception Web responsive.

La conception Web responsive crée des expériences cohérentes et engageantes pour les clients sur tous les canaux, avec un accent particulier sur le marché mobile. Quelles que soient les dimensions de l’appareil ou de la taille de l’écran choisies par l’utilisateur final, la conception responsive offre la meilleure option d’affichage possible.

Fait amusant : en 2021, l’utilisation du mobile représentait plus de 55 % du trafic Web total, et 90 % de la population mondiale d’Internet utilisait un appareil mobile pour se connecter à un moment donné.

En tant que sociétés de conception de sites Web , nous avons décidé de développer ce guide complet sur ce principe fondamental de la conception de sites Web. Si vous n’avez jamais entendu parler du responsive design, si vous êtes un professionnel chevronné à la recherche de faits sur le responsive design ou si vous vous situez quelque part entre les deux, cet article est fait pour vous. 

Désembuons le monde du responsive design. Après avoir lu cet article, vous saurez :

  • Les origines du responsive design et comment il est entré dans le courant dominant du web design ;
  • En quoi la conception Web responsive diffère-t-elle des méthodologies axées sur le mobile et adaptatives ?
  • Les principaux avantages de la conception réactive pour les propriétaires d’entreprise ;
  • Quels outils peuvent vous aider à prendre en charge votre refonte responsive ;
  • Défis communs à surmonter tout au long du processus de développement

Qu’est-ce que la conception Web responsive ?

La conception Web responsive est une méthodologie de conception destinée à offrir aux utilisateurs la meilleure expérience possible, quel que soit l’appareil qu’ils utilisent. Un site Web responsive s’adapte automatiquement à l’appareil utilisé pour y accéder sans qu’il soit nécessaire d’ajuster manuellement les fonctionnalités ou de créer des mises en page spécifiques aux mobiles.

Les éléments de page sur site, les champs de formulaire et les images s’adapteront tous de manière dynamique à l’appareil de l’utilisateur, qu’il s’agisse d’un écran de bureau, d’un ordinateur portable, d’un téléphone mobile ou d’une tablette. Cette méthodologie permet de créer une expérience utilisateur cohérente sur tous les appareils et facilite la création d’expériences marketing cross-canal transparentes.

D’où vient la conception Web responsive ?

Le terme lui-même a été inventé par le concepteur de sites Web indépendant Ethan Marcotte en 2010, une idée née du concept émergent d’« architecture responsive ». Ce concept suggère que les espaces physiques comme les bâtiments peuvent être conçus pour s’adapter et répondre aux personnes qui les traversent, créant une expérience unique pour chaque visiteur.

Pour l’architecture physique, cette idée n’est possible que grâce à l’utilisation de technologies adaptatives de pointe et d’une créativité vraiment impressionnante. Mais pour l’architecture Web, c’est un peu plus simple.

On pourrait dire que nos architectures de sites Web sont spécialement conçues pour cela. Marcotte a suggéré que les conceptions Web responsive reposent sur trois éléments essentiels :

  • Grilles fluides : tableaux de colonnes/lignes de données pouvant être ajustés automatiquement ou manuellement
  • Images flexibles : visuels qui se redimensionnent automatiquement en fonction des besoins de mise en page
  • Media queries : fonctions backend qui obtiennent des informations de l’appareil de l’utilisateur et activent les « points d’arrêt » de la mise en page 

Le concept de responsive web design est né d’une simple inspiration : plutôt que de forcer chaque visiteur à vivre la même expérience de stock, pourquoi ne pas tirer parti de nos technologies adaptables pour offrir aux utilisateurs quelque chose de plus personnalisé à leur usage ?

Qu’est-il arrivé au design mobile ?

Ceux qui travaillent dans le monde du design peuvent se demander « comment ce concept s’aligne-t-il sur les stratégies de design mobile ? »

Dans le passé, les sites Web étaient principalement conçus pour les utilisateurs de bureau et adaptés pour s’adapter ultérieurement aux appareils mobiles . Au fur et à mesure que l’utilisation du mobile passait de « l’exception » à la « norme », les développeurs ont commencé à concevoir des expériences directement pour ces appareils portables : ce que l’on appelle la conception mobile d’abord. Dans ce paradigme, les expériences sont d’abord conçues pour les appareils mobiles, puis mises à l’échelle pour s’adapter à d’autres cas d’utilisation selon les besoins un peu à l’opposé de ce que nous faisions dans le passé.

Alors, comment le design responsive est-il pris en compte ? Essentiellement, la conception responsive est une approche plus technique qui exploite les feuilles de style en cascade (CSS) pour détecter et présenter automatiquement le contenu de manière optimale, quel que soit l’appareil sur lequel il se trouve.

Alors que les conceptions axées sur le mobile sont idéales pour les publics/marchés qui effectuent la plupart de leur navigation sur des appareils portables, les conceptions responsive visent à contourner complètement le problème en adaptant automatiquement le contenu à tout appareil utilisé.

Cela permet à votre site de se présenter de la meilleure façon possible et de garantir que tous les éléments, visuels et fonctions du site fonctionnent comme ils le devraient.

La conception responsive est-elle la même chose que la conception adaptative ?

Pas vraiment . La conception responsive utilise des requêtes multimédias CSS pour détecter la hauteur, la largeur, etc. de l’appareil, puis afficher un contenu adapté à ces dimensions. La conception adaptative consiste à créer des mises en page statiques basées sur des dimensions prédéfinies, puis à proposer automatiquement une mise en page appropriée à chaque appareil.

Les deux sont similaires dans la mesure où ils contribuent tous deux à une meilleure expérience de navigation pour les téléspectateurs sur tous les appareils, mais les méthodologies adaptatives nécessitent que les développeurs maintiennent plusieurs ensembles de code HTML/CSS pour différentes mises en page. Bien que cette méthode offre un contrôle, elle a tendance à être plus lourde et moins automatisée que les stratégies responsive plus récentes.

Quels sont les avantages du responsive design ?

Nous avons couvert les bases de la conception de sites Web responsive . Voyons maintenant pourquoi tant d’entreprises optent pour la création de sites Web responsive .

1. La conception responsive crée des expériences utilisateur meilleures et simplifiées

Principalement, la conception Web responsive produit de meilleures expériences pour votre public cible. Vous n’aurez pas à vous soucier de créer et de présenter plusieurs modèles sur plusieurs appareils. Quel que soit l’appareil, vous pouvez être tranquille en sachant que votre conception sera présentée dans le meilleur format possible.

Cela élimine également le besoin de redirections, ce qui garantit que votre spectateur peut accéder au contenu qu’il souhaite le plus rapidement possible.

2. La conception responsive offre une cohérence marketing omnicanal

Une partie intégrante de ce qui précède est la façon dont le design responsive soutient la cohésion de la marque à travers les canaux.

Quel que soit l’appareil utilisé ou la provenance des utilisateurs, les conceptions responsive garantissent des expériences de marque fonctionnelles et présentées de manière cohérente. Il s’agit d’une fonctionnalité importante pour les clients qui peuvent rebondir d’un canal à l’autre avant de s’engager dans un achat. (Ce qui est assez courant de nos jours les recherches de HBR montrent que jusqu’à 73% des clients de détail préfèrent une expérience d’achat omnicanal.)

3. La conception responsive simplifie les besoins de développement

Les conceptions responsive apportent de la simplicité aux objectifs de conception de votre site Web. Les développeurs n’auront pas à se soucier de la gestion de plusieurs versions de votre site sur ordinateur/mobile. Tout est géré et présenté à travers un seul cadre. Bien sûr, la mise en place d’un site Web responsive comporte ses propres défis techniques, mais la maintenance à long terme a tendance à être plus facile par rapport à la jonglerie de plusieurs versions de sites.

4. La conception responsive est bonne pour le référencement

N’avoir qu’un seul site à gérer signifie que les analystes SEO n’ont besoin de créer qu’un seul ensemble de liens plutôt que différents ensembles pour chaque « expérience » de visualisation. Cela signifie une architecture Web plus simple, qui à son tour signifie généralement des performances de site améliorées, des temps de chargement plus rapides et des besoins de maintenance réduits. Tout cela se traduit par une valeur SEO améliorée à tous les niveaux.

Des outils pour vous aider à démarrer avec la conception de sites Web responsive

Si vous configurez vos mises en page responsive , vous pouvez faire plusieurs choses pour aider à maintenir le développement sur la bonne voie.

Commencez par vous assurer que vos développeurs disposent des bons outils pour le travail. Envisagez des options gratuites qui vous permettent de tester et d’examiner des fonctionnalités. Vous pouvez utiliser l’outil d’inspection de Google, par exemple, pour afficher les dimensions des pages et voir comment un site Web apparaît à différentes tailles un moyen simple d’examiner l’évolutivité de différentes conceptions.

Un autre de ces outils à mentionner sont les outils de wireframing et les fonctionnalités responsive qu’ils peuvent avoir intégrées. Ceux-ci sont devenus plus courants ces jours-ci avec la prolifération des sites Web basés sur des modèles et des sites Web de bricolage. Ces outils (souvent appelés « responsive wireframes ») sont construits à partir du balisage HTML/CSS pour fournir une mise en page plus facilement ajustable que celle construite avec des artefacts de conception statiques traditionnels.

Bien sûr, les écrous et les boulons de la conception de votre propre wireframe responsive sont trop gros pour la portée de cet article. Des plates-formes comme Adobe XD le rendent possible, mais cela nécessite une compréhension approfondie des meilleures pratiques de développement backend. Pour de meilleurs résultats, nous recommandons aux entreprises de travailler avec des développeurs expérimentés qui peuvent les guider à travers les étapes.

Qu’est-ce qu’un outil de wireframing ?

Un outil de wireframe permet à un concepteur de créer une maquette ou un prototype (également appelé « wireframe ») de l’interface utilisateur (UI) d’une application. Les premiers outils de wireframing n’étaient guère plus que des programmes de peinture qui comprenaient des bibliothèques de formes d’interface utilisateur standard, telles que des boutons, des champs, des cases à cocher et des listes déroulantes Windows ou Mac.

Ces wireframes étaient des images statiques sans interactivité. Des outils de wireframe modernes et avancés permettent d’intégrer un certain degré d’interactivité dans les wireframes. Les utilisateurs peuvent voir non seulement à quoi ressemble l’interface utilisateur, mais aussi ce qui se passe lorsque les commandes sont cliquées, tapées ou glissées. Bien que ces wireframes ne commencent pas par un contenu réel, ils contiennent du texte et des images d’espace réservé qui sont suffisamment proches de la « vraie chose » pour que les parties prenantes puissent évaluer et fournir des commentaires.

Un bon outil de wireframing offre aux concepteurs d’ interface utilisateur et d’expérience utilisateur (UX) de nombreux avantages, tels que :

  • Comportement filaire interactif qui imite autant que possible l’interface utilisateur réelle
  • Capacité de mise à jour rapide qui permet un prototypage rapide
  • Traduction facile des conceptions vers l’interface utilisateur réelle
  • Visualisation d’une conception sur plusieurs facteurs de forme d’appareil (y compris les smartphones, les tablettes et les PC)

Pour les concepteurs de sites Web et les professionnels de l’UI/UX, un bon outil de wireframing est nécessaire pour concevoir des sites Web responsive qui détectent et optimisent leur mise en page en fonction de la taille et de la résolution de l’écran de l’utilisateur final.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur ce qu’ils sont, voici nos 4 meilleurs outils de wireframing de sites Web que nous aimons pour la conception Web.

1. Figma

Principales fonctionnalités : historique et contrôle des versions robustes, mises à jour automatiques de la mise en page.

L’outil de wireframe gratuit et 100% cloud Figma devient rapidement l’outil de wireframe de choix pour la conception d’applications Web, mobiles et traditionnelles. L’un des moteurs de cette popularité est qu’il permet une collaboration en temps réel par des parties prenantes à distance, un facteur important avec la forte croissance récente des équipes virtuelles et géographiquement diversifiées.

Les concepteurs et directeurs créatifs en sont venus à aimer trois fonctionnalités en particulier :

  • Historique et contrôle des versions , qui permet aux utilisateurs de voir l’évolution d’une conception au fil du temps et de revenir aux versions antérieures
  • Mise en page automatique , qui repositionne automatiquement les éléments dans une conception lorsqu’un nouvel élément est ajouté ou qu’un élément existant est redimensionné ; cette fonctionnalité permet de gagner un temps considérable
  • Des plugins, qui ajoutent des fonctionnalités développées et partagées par une communauté de passionnés de Figma

De plus, Figma est facile à apprendre et à utiliser. Dans l’ensemble, Figma est notre préféré.

2. Adobe XD

Principales fonctionnalités : États, animation automatique, navigation familière pour les utilisateurs d’Adobe

Adobe est déjà bien connu pour sa suite d’outils d’aide à la création, tels qu’Illustrator, Photoshop et InDesign. Adobe XD ajoute un outil de wireframing robuste qui est populaire dans de nombreuses entreprises.

Les concepteurs qui connaissent déjà les autres applications Creative Suite d’Adobe apprécient l’apparence familière de l’interface de l’outil et la facilité avec laquelle les fichiers Illustrator et Photoshop peuvent être importés pour être utilisés dans une conception XD.

Les autres caractéristiques notables incluent :

  • Prise en charge des états dans les conceptions — par exemple, que se passe-t-il lorsque l’utilisateur final place le pointeur de la souris sur un élément ou bascule un contrôle
  • Auto-animate , qui permet aux concepteurs de créer des micro-interactions et d’autres animations dans les conceptions d’interface utilisateur pour une expérience utilisateur plus riche

Comme Figma, Adobe XD prend en charge la collaboration en temps réel basée sur le cloud. Contrairement à Figma, Adobe XD n’est disponible que par un abonnement payant pour chaque utilisateur.

3. Wondershare Mockitt

Principales fonctionnalités : Facilité d’utilisation, modèles prédéfinis

Wondershare Mockitt offre des fonctionnalités riches dans une interface intuitive et épurée. Cet outil est livré préchargé avec de nombreux modèles prêts à être utilisés tels quels ou à modifier pour répondre aux besoins du concepteur sans rien repartir de zéro.

Bien que Windershare Mockitt, en tant qu’outil basé sur le cloud, permette de publier et de partager facilement des prototypes, ce n’est pas tout à fait la même chose que la collaboration en temps réel (c’est-à-dire l’édition simultanée) permise par FIgma et Adobe XD.

Ainsi, Wondershare Mockitt est mieux adapté aux petites équipes créatives ou aux concepteurs uniques. Pour ces cas, c’est un outil de wireframing gratuit qui est un bon choix si la collaboration en temps réel n’est pas un problème.

4. Basalmiq

Principales fonctionnalités : bibliothèque de composants riche, prototypage rapide

Basalmiq peut être considéré comme « le grand-père de tous » – c’était l’un des premiers outils de wireframing complets sur le marché et reste l’un des plus connus parmi les concepteurs professionnels UI/UX.

Basalmiq a été conçu en pensant au prototypage rapide, avec sa fonction d’ajout rapide et de nombreux raccourcis clavier qui réduisent le temps nécessaire pour modifier et republier un design. Basalmiq possède également une riche bibliothèque intégrée de milliers de composants pour les applications traditionnelles, Web et mobiles, de sorte que les concepteurs devraient rarement avoir besoin de créer un composant à partir de zéro.

La version Basalmiq Cloud permet une collaboration en temps réel ainsi qu’une publication et un partage rapides. Le modèle de prix pour cette option est un peu complexe : il est basé sur le nombre de projets qui sont travaillés en même temps, et non sur le nombre d’utilisateurs. Le prix commence à 9 $/mois pour 2 projets et augmente à partir de là.

Bien qu’il soit plus cher que ses concurrents, la longue histoire de Basalmiq et son riche ensemble de fonctionnalités en font l’un des leaders du marché des outils de wireframing.

Défis à éviter lors de la mise en œuvre du responsive design

Gardez à l’esprit que la conception de sites Web responsive comprend de nombreuses pièces mobiles qui doivent fonctionner de concert. Les éléments cassés dans une mise en page responsive peuvent être encore plus destructeurs que ceux que vous trouverez dans une architecture de bureau d’abord, il est donc important de garder une longueur d’avance sur ces problèmes, à la fois pour les entreprises travaillant avec des partenaires de développement et pour celles qui travaillent seules.

  • Évitez d’ajouter des éléments qui nuisent à l’expérience utilisateur . Ceux-ci peuvent inclure des éléments sur site qui gênent les utilisateurs ou nuisent aux performances (pensez à la lecture automatique de clips vidéo/audio) ou peuvent éventuellement conserver des éléments obsolètes qui ne sont plus pris en charge, comme Flash.
  • Soyez conscient de la façon dont l’adaptabilité du dimensionnement de l’écran affectera la présentation. Vous vous souvenez à quel point les « images flexibles » étaient l’un des trois principaux éléments réactifs de Marcotte ? Utilisez des graphiques vectoriels évolutifs qui s’adapteront automatiquement aux contraintes du site pour éviter les problèmes d’affichage.
  • Soyez conscient de la façon dont l’UX change d’un appareil à l’autre . Bien que votre backend responsive assurera une présentation optimale, vous devrez toujours faire des choix délibérés sur les éléments sur site à inclure. Par exemple, réfléchissez à l’apparence de vos structures de liens sur les appareils de bureau et mobiles et si vos liens sont facilement « touchables » sur les écrans tactiles.

5 meilleures pratiques de conception de sites Web responsive

Alors que la conception de sites Web réactifs était facultative, on ne peut échapper à son importance dans le monde fou mobile d’aujourd’hui. Les sites Web de toutes sortes adaptent leurs interfaces pour répondre à la large gamme d’appareils sur le marché, certains avec plus de succès que d’autres. Et lorsque la conception Web réactive est gérée de manière incorrecte, elle peut sérieusement nuire à la qualité du site. L’expérience utilisateur en souffre. Les taux de rebond montent en flèche.

Dans cet esprit, voici quelques bonnes pratiques que tout site Web se considérant « responsive » doit avoir.

1. Adaptabilité de l’appareil

De nos jours, la réactivité adaptée aux mobiles n’est pas seulement nécessaire, c’est la première étape de la création d’une page Web adaptable qui répond aux demandes de ses utilisateurs.

Il ne suffit pas d’être mobile : une véritable conception responsive doit être adaptable à n’importe quelle taille d’écran, du moniteur de bureau au smartphone en passant par la tablette. Cela s’applique à chaque élément du site, y compris la largeur de la page, les images et les titres. Chaque aspect du balisage d’un site Web doit être sensible au contexte et s’adapter à l’écran. 

2. Philosophie d’abord mobile

Lorsque nous discutons de la philosophie du mobile first , nous entendons l’approche mentale appliquée au processus de conception de sites Web responsive . Lors de la conception pour les appareils mobiles, il y a peu de place pour les éléments de page superflus. Les écrans sont petits et l’espace de la page est limité. Seuls les éléments les plus pertinents sont retenus.

Gardez cet état d’esprit au premier plan de votre planification de conception réactive. Votre page peut être adaptable, mais l’exigence d’une hiérarchie de pages simplifiée et organisée ne change pas. 

3. Ingénierie humaine

En plus du balisage CSS et HTML qui constitue l’ossature informatisée de votre page Web, votre site doit toujours garder l’utilisateur à l’esprit pour garantir une expérience de qualité lorsque la taille des écrans évolue. Le texte sera-t-il trop petit pour être lu ? Les CTA ou formulaires de contact critiques seront-ils supprimés de l’écran ? La hiérarchie visuelle de la page est-elle perturbée ?

Les développeurs doivent utiliser des éléments de style sur la page pour assurer une expérience utilisateur fluide ici, y compris une utilisation stratégique des couleurs, des blocs de texte et des contours qui améliorent la perception visuelle des lecteurs. 

4. Navigation intuitive

Contrairement aux autres éléments du site, la navigation a tendance à changer en fonction de l’appareil. Les éléments de navigation tels que les hyperliens et les menus déroulants deviennent souvent difficiles à manipuler sur de petits écrans. Pour une conception Web efficace, les développeurs doivent déterminer quand le contexte d’un appareil nécessitera un changement de stratégie.

Les menus de survol activés par la souris, par exemple, ne sont pas réalisables pour les appareils à écran tactile. Lorsqu’il s’agit de conception de sites Web responsive , la navigation sur le site doit jouer sur les points forts des appareils tout en restant intuitive pour l’utilisateur derrière l’écran . 

5. Cohérence

La conception de sites Web responsive ne signifie pas que vous offrez différentes expériences de navigation en fonction de l’appareil. Vraiment, cela signifie que vous offrez la même expérience de navigation.

La cohérence de la mise en page est essentielle pour une conception Web responsive . Cela s’applique à des éléments tels que la typographie, la mise en page du contenu, les menus, etc. L’emplacement de ces éléments peut changer en fonction de la façon dont le balisage de votre page met à l’échelle votre mise en page, mais l’essentiel doit toujours être là, quel que soit l’appareil utilisé par votre public. 

Atteindre un design vraiment responsive

Bien sûr, votre talentueuse équipe de codeurs peut garantir que votre conception Web est responsive sur plusieurs appareils, mais cette fonctionnalité n’est pas la fin de l’expérience de conception Web responsive . Pour la meilleure expérience responsive possible, les développeurs doivent prendre en compte l’ensemble de la manière dont les utilisateurs interagissent avec les pages Web et les appareils qui les hébergent

Boostez la conception responsive avec ces autres conseils

Il fut un temps où la conception de sites Web responsive était un luxe marketing. Au fur et à mesure que les smartphones et les tablettes sont devenus omniprésents, les recherches sur Internet sur ces appareils sont devenues omniprésentes, et Google a modifié son algorithme pour prendre en charge ce changement de comportement des utilisateurs.

Google, Bing et d’autres moteurs de recherche ont commencé à donner la priorité aux sites Web responsive pour les recherches mobiles. Ces sites Web s’adaptaient à plusieurs tailles d’écran, ce qui facilitait la navigation des clients.

Alors, comment pouvez-vous créer un site Web plus responsive pour les utilisateurs de votre site Web ?

1. Recherchez les visiteurs de votre site

Chaque marque attire son propre public unique. Ces clients peuvent utiliser une large gamme d’appareils ou peuvent s’en tenir à un ou deux. Connaître les appareils prédominants vous aidera à concevoir un site Web responsive pour répondre à leurs besoins. Cela peut vous aider à établir un calendrier approprié pour chaque appareil.

Découvrez comment les visiteurs utilisent votre site Web. Quelles pages visitent-ils en premier ? Quelle page spécifique les convertit généralement en achat ? Les réponses à ces questions peuvent vous aider à décider comment hiérarchiser les éléments.

2. Privilégiez la flexibilité

Ethan Marcotte a inventé le terme « responsive design » il y a plus de dix ans. Depuis lors, le responsive design a pris une forme qui lui est propre. Il a été défini et redéfini par des milliers de concepteurs Web essayant de créer leur propre rendu de la vision de Marcotte.

Même ainsi, lorsqu’il décrit la conception de sites Web responsive , il se concentre sur la flexibilité. Au lieu de créer une forme rigide ou idéale pour un site Web, il pense que les concepteurs devraient créer un site Web qui change en fonction des différents stimuli des utilisateurs. Les éléments de ceci incluent des grilles fluides et même des images fluides.

3. Navigation claire

Une navigation claire est toujours importante, et cette règle ne change pas lors de l’examen de votre conception responsive . Si le bouton d’accueil ou de menu est difficile à repérer, vous pouvez vous attendre à ce que les prospects soient frustrés et partent, augmentant ainsi votre taux de rebond. Et n’oubliez pas que la navigation est également importante pour la conversion.

Trop d’entreprises perdent des opportunités de vente parce que les clients potentiels ne savent pas comment les contacter, demander un devis, télécharger l’application ou accéder à la boutique en ligne.

4. Optimiser les images et les graphiques

Le contenu joue un rôle fondamental dans le marketing. Le texte, les images et la vidéo sont tous importants pour le référencement. Cependant, le contenu image et vidéo nécessite plus de bande passante pour être hébergé et chargé. Cela peut ralentir un site Web. On recommande les conseils suivants pour améliorer les images des sites Web adaptés aux mobiles .

  1. Limiter la taille de la page : plus la page est grande, plus son chargement est long. Les smartphones fixent également une limite à la quantité de contenu téléchargé qui se retrouve dans le cache pour une utilisation future. Les solutions possibles incluent l’utilisation de JavaScript, la compression gzip ou la consolidation CSS.
  2. Optimiser les images : à mesure que la qualité de l’image augmente, la taille de l’image augmente également. L’accès à la qualité d’origine est important, mais la réduction de la taille du site Web peut réduire le temps de chargement de l’utilisateur, ce que vous souhaitez. Votre concepteur de site Web peut vous conseiller sur la meilleure taille ou le meilleur rapport, qui dépendra du design.

5. Invité des claviers spécifiques

Les téléphones à écran tactile sont actuellement la norme, mais il fut un temps où les gens tapaient sur des claviers physiques intégrés aux téléphones. Les écrans tactiles améliorent l’expérience de visualisation, mais ils entravent la facilité de frappe, car les utilisateurs doivent constamment basculer entre les claviers virtuels pour obtenir les ponctuations, les chiffres et les lettres.

Avec les déclencheurs de clavier, votre site Web invite des claviers spécifiques à s’ouvrir pour saisir des informations. Par exemple, lors de la saisie de valeurs monétaires ou de numéros de téléphone, le site affichera le pavé numérique. Ensuite, il invite le clavier alphabétique à saisir un nom.

6. Concevoir avant de construire

Que vous envisagiez de créer un nouveau site Web à partir de zéro ou de réorganiser un ancien, commencez par une conception réelle. Ne vous contentez pas de construire quelque chose et essayez de le peaufiner plus tard. Cela pourrait vous faire reculer et même limiter les options dont vous disposez.

Lorsque vous commencez avec une conception, après avoir examiné tous les détails techniques, vous pouvez répondre à ces préoccupations et plus encore :

  • Quelles couleurs ressortent et contrastent bien les unes avec les autres ?
  • Quelles photos compléteront le mieux ces couleurs et le design général ?
  • Les personnes âgées et les personnes malvoyantes seront-elles capables de lire la police et la taille du texte ?
  • Comment le texte doit-il être formaté pour tenir compte de la durée d’affichage d’un paragraphe sur différents écrans ?
  • Le site Web a-t-il besoin de modules complémentaires spéciaux, tels qu’une boutique en ligne ou un chatbot ?

7. Restez minimaliste

Les conceptions de sites Web minimalistes ont gagné en popularité au cours des dernières années. Bien que certaines personnes n’aiment pas l’esthétique, il ne fait aucun doute que le minimalisme améliore la fonctionnalité. Il supprime l’encombrement qui augmente les temps de chargement. La conception légère facilite également la navigation des utilisateurs.

Lorsque vous travaillez avec un professionnel de la création, il ou elle sera en mesure de concevoir un produit unique et minimaliste qui reflète votre marque. Le minimalisme facilite également la mise en évidence des éléments spécifiques de votre site Web ou des boutons avec lesquels vous souhaitez que les utilisateurs interagissent. Pour cette raison, les conceptions de sites Web minimalistes conduisent souvent à de meilleurs taux de conversion.

8. Compléter les examens périodiques

La conception et la maintenance d’un site Web peuvent sembler un processus fastidieux. Il n’est pas étonnant que de nombreux propriétaires d’entreprise créent un site Web une fois et n’y touchent plus jamais pendant plusieurs années. La réalité est que les algorithmes changent chaque jour, et pour que votre site Web reste compétitif, il a besoin de révisions périodiques.

Lorsque des professionnels examinent votre site, ils recherchent des bogues et vérifient la convivialité à l’aide d’outils tels que Responsinator . Les professionnels du marketing peuvent également déterminer dans quelle mesure votre site Web se classe par rapport à ses concurrents, si des modifications pourraient améliorer le classement et quels seraient ces changements. Vous pouvez ensuite planifier votre prochaine mise à niveau en conséquence.

Les chercheurs estiment que d’ici 2025, les trois quarts des internautes dans le monde n’utiliseront que leur smartphone pour se connecter. Utilisez ces conseils pour améliorer la conception responsive de votre site Web et rencontrer vos visiteurs là où ils se trouvent.